La kinésiologie n'a rien de "magique", elle s’appuie sur la Médecine Traditionnelle Chinoise et sur la  chiropraxie en utilisant la lecture énergétique des méridiens ainsi que les 5 éléments et émotions associées.

 

La kinésiologie est une discipline qui vise le retour à l’équilibre entre les plans physique, mental, émotionnel et énergétique. 

 

La kinésiologie permet d’établir une lecture énergétique du patient devant une problématique exprimé par celui-ci. Cette lecture énergétique permet de faire apparaître un stress, inscrit de manière physique, mental, émotionnel ou énergétique face à cette situation.

Cette lecture énergétique est faite à un instant « T » sur une problématique posée.

 

Le test musculaire (ou bio feed-back) est utilisé comme outil de communication avec la connaissance non consciente du patient. Le patient retrouve son rôle de sachant et d’acteur de son propre bien-être.

 

Les équilibrages simples, non-intrusif, doux, quelques fois surprenants et très créatifs, sont donc toujours sur mesure. 

Dans quels cas venir consulter ? 

 

Pour une problématique particulière tel qu’un trouble  comportemental, un malaise face à une situation, des troubles de la concentration, une addiction, un problème social, relationnel ou professionnel, une répétition de situation, le souhait de comprendre une maladie, une compulsion, une situation bloquée …

 

Pour le plaisir d’une quête personnelle, pour une meilleure connaissance de soi, une approche de son chemin de vie. Dans ce cas, nous laisserons émerger la priorité dont le corps ou la nature profonde du sujet souhaite « parler ».

 

 Le patient est le sachant :

 

Le postulat de départ est que c’est le patient qui détient le savoir . Le kinésiologue se laisse guider , à travers le test musculaire, par la co-naissance du patient. 

 

Le patient retrouve son rôle de sachant et d’acteur de son propre bien-être. Le Kinésiologue n’est qu’un récepteur, qui écoute les informations engrammées dans les cellules, les mémoires enfouies, la nature profonde.

 

Le kinésiologue, le patient, la réponse musculaire forment une trinité à l’écoute du non conscient.

 

______________________________________________

LA KINESIOLOGIE N'EST PAS DE LA MAGIE !     POUR EN SAVOIR PLUS : 

 

Un peu d’histoire : 

Les premiers tests musculaires, créés par des neurologues, étaient utilisés en milieu médical pour faire le bilan des paralysies et autres problèmes moteurs. Ils consistaient déjà à appuyer sur certains membres du corps pour en évaluer la force de contraction. En 1964, George Goodheart, chiropracteur américain, découvre une nouvelle manière de tester les muscles. Il a en effet déterminé que certains d’entre eux sont reliés aux méridiens d’acupuncture et que le tonus musculaire reflète l’état de fonctionnement de notre organisme dans sa totalité. 

Au fil des ans, Goodheart a mis au point de nombreuses techniques de corrections dans les domaines des muscles et des ligaments, de la nutrition, de la gestion des émotions, et des systèmes énergétiques.

Qu'est ce que le test musculaire ?

 

Lorsque nous vivons un choc émotionnel, une intoxication, un choc physique … nous exprimons :  "j'ai les jambes en coton", "Les bras m’en tombent ». Ces expressions sont basées sur le fait que lorsque nous vivons d’un évènement « stresseur », la tonicité musculaire s’effondre. C’est le  même principe qui fait que le bras cède à la pression lors du test musculaire en présence d'un évènement « stresseur » ou de la mémoire de cet évènement.

Le test musculaire est un outil de feedback. Il permet de connaître la réponse énergétique du corps à une émotion, à un stimulus physique, mental, nutritionnel…. 

 

Par une légère pression, le test musculaire teste un muscle (par exemple le muscle deltoïde antérieur) pour connaître l’état de la circulation de l’énergie dans le méridien correspondant (en l’occurrence le méridien de la Vésicule Biliaire pour le muscle deltoïde antérieur).  Le kinésiologue obtient une réponse musculaire faible (le bras n’arrive pas à tenir sa position) ou une réponse musculaire forte (le bras tient sa position). 

Ainsi, le kinésiologue pourra cartographier les déséquilibres énergétiques du patient. Cette cartographie s’effectue à un instant « T » sur une problématique posée par le patient. 

Les mêmes muscles testés sur une problématique différente ou pour sur un référentiel différent (inconscient, nature profonde, mémoire généalogique …) donneront des réponses différentes.

 

Le test musculaire met en évidence les déséquilibres énergétiques, il précise la nature de ces déséquilibres et l'origine de ces déséquilibres. Il détermine les corrections les plus appropriées qui permettent de lever ces déséquilibres.

Poser un référentiel de travail :

 

Les réponses (muscle fort ou muscle faible) seront différentes suivant le référentiel posé. Par exemple, le test musculaire teste un muscle pour rechercher un déséquilibre énergétique face à une douleur. Le même test sur le même muscle peut rechercher une émotion associée à ce déséquilibre énergétique. Ce même test sur le même muscle peut rechercher la mémoire d’un évènement originel enfoui. Dans ces trois cas de figure, le même test sur le même muscle peut donner des réponses différentes puisque les référentiels sont différents.

Les réponses pourront être d’ordre physique ou structurelle, émotionnelle, inconsciente…

Il est donc très important pour le kinésiologue de poser un référentiel de travail pendant ses tests.

 

Outil d’exploration du non conscient : 

 

Le test musculaire est un formidable outil d’exploration de la mémoire cellulaire, de la nature profonde, de la connaissance non consciente du patient.

Cette exploration va mettre en évidence les lois, des systèmes de croyance, des programmes de survie inconscients qui nous empêchent la plupart du temps de réaliser nos désirs et objectifs conscients.

 

Qui n’a pas connu cette situation : Un mot, une émotion, un évènement parfois anodin déclenche  un stress conscients ou inconscients qui va se traduire par des réactions inappropriées et parfois disproportionnées. 

Cette situation est venue réveiller, de manière inconsciente, un stress engrammé dans la mémoire du corps provoquant ainsi des réponses et des réactions de survie mises en place par le patient lors de la situation de stress originelle. 

Ces réflexes de survies, qui ont été la meilleure réponse trouvée par le patient face à une situation difficile, deviennent au fil du temps des réponses inappropriées et souvent à l’encontre de la pulsion joyeuse de vie et même à l’encontre de la nature profonde du patient et de sa voie d’épanouissement.

 

Le test musculaire va permettre de retrouver l’origine de ce stress ainsi que les émotions associés à ce stress.

Les émotions et la nature profonde :

 

Les émotions sont des cadeaux qui traduisent les messages de l’âme …

 

Nous avons appris dès l’enfance à étouffer nos émotions, nos en vies, nos élans créateur, notre pulsion de vie ! 

 

Les conventions, les règles familiales et sociale, l’école, la bien-séance, (…) viennent étouffer notre nature profonde et pour beaucoup d’entre-nous elle ne pourra pas s’exprimer. Elle tentera malgré tout de faire entendre son aspiration à la joie et au bonheur. Souvent, elle n’aura pas d’autre choix que de se faire entendre par la  mal à dit.  C’est ainsi que la recherche d’une émotion associée a un mal-être devient importante. Cette émotion a pu s’inscrire dans la mémoire cellulaire du patient, des années en arrière, y compris dans la vie intra-utérine. Elle peut même appartenir à la mémoire généalogique (géniale logique) du patient. 

 

Il est donc intéressant de retrouver les messages de nos émotions et de notre nature profonde enfouies avant que la maladie n’apparaisse.

 

Nos cellules contiennent toutes les informations capables de déclencher une « mal à dire » et de ce fait toutes les informations capables de rétablir l’équilibre d’une bonne santé une fois que nous l’avons entendu parler.

Quels rééquilibrages ? :

 

Même si il y a un « tronc commun » de rééquilibrages physique, énergétique  et émotionnel en formation de kinésiologie,  on peut dire qu’il y a autant de possibilités de rééquilibrages que de kinésiologues et de patients. Rappelons que les rééquilibrages sont guidés par le test musculaire et donc par la parole corporelle du patient. Ce qui parle au patient peut être dénué de sens pour le praticien. Les rééquilibrages demandent donc au kinésiologue une capacité de lâcher prise, une grande ouverture d’esprit et l’accueil sans jugement ni à-priori de techniques qui semblent non compréhensibles actuellement et qui s’éclaireront sans doute grâce à la lumière de toutes les médecines et particulièrement de la médecine quantique. Les rééquilibrages font également appel aux connaissances et formations de la « boite à à outil » générale du praticien.

 

Les rééquilibrages sont simples, doux et parfois surprenants.

Pour ma part, Ils peuvent être physique (digitopression, travail sur posture, massage, tonification de points, mouvement d’équilibration du cerveau gauche et droit par le cross crawl …); mental (utilisation de métaphores, réflexion sur des informations données lors du test musculaire…); spirituel (l’écoute de nos systèmes de croyance ou de l’héritage de ceux-ci, l’écoute de notre nature profonde, l’utilisation de la pensée positive, et de la méditation…); énergétique (par le rééquilibrage des chakras, le balayage des méridiens … ); minéral (par l’utilisation de la lithothérapie …); végétal (en se dirigeant vers une autre alimentation, par la recherche d’intolérances alimentaires…), animal (par l’équithérapie, l’écoute intuitive des animaux, l’utilisation de « la langue des oiseaux »…); émotionnel (utilisation de la roue des 5 éléments, des visualisations positives …), mais aussi verbal (le verbe créateur …), sonore et vibratoire, musical, artistique, symbolique,  …

Formations de 2010 à 2013 : Toulouse Métropole 

- Touch For Health 1, 2 et 3 / La santé par le toucher :  Alfred MANUEL - Kinésiologue et Auteur

- Les métaphores : Mathiew THIE co-auteur avec John Thie de nombreux ouvrages sur la kinésiologie

- Les traumatismes de naissance : Dominique RAYNAUD - Ostéopathe et Kinésiologue

- Onto kinésiologie : Alfred MANUEL - Notre nature profonde

Suivez Sylvie Sicamois sur 

  • Icône social Instagram
  • Facebook Clean Grey

06 11 67 40 65

Seul votre médecin  est habilité à faire un diagnostic et prescrire des médicaments. Ces consultations se placent dans le cadre du bien-être et thérapies complémentaires.

© 2023 par Diététicienne. Créé avec Wix.com