Réunir toutes les parts de nous même


C’est la difficulté que j’observe le plus souvent autour de moi :


Comment concilier nos activités professionnelles souvent matérialistes, tirées vers une réalité quotidienne de rythmes soutenus et d’objectifs financiers et nos idées, nos aspirations spirituelles que nous voudrions bénévoles et dédiées au bien-être de tous et qui parfois sont en fait une vision idéalisée.


Rappelons que nous avons souhaité cette incarnation dans la matière, cette plongée dans ce monde physique.


En fait, n’est ce pas là tout l’intérêt de notre démarche spirituelle ? Ramener de la conscience et de la bienveillance dans notre monde matériel, là ou il y en a le plus besoin ?


Il est facile de méditer en haut d’une montagne, dans un paysage de rêve, au milieu de la sérénité et des sourires pacifiques.

Il est bien moins facile de rester calme et bienveillant dans la difficulté et dans la vie active et parfois violente d’une entreprise vouée au profit par exemple.

Pourtant, n’est ce pas là justement qu’il y a le plus besoin de porter nos aspirations et notre quête de valeurs ?


Auprès de qui vaut-il mieux porter un éclair de lumière et d’amour annonciateur de changement : auprès du tigre féroce ou auprès du chat ronronnant ? auprès de votre voisin violent ou auprès de votre meilleur ami bouddhiste ?


Alors, réconciliez vous avec votre vie matérielle, avec vos métiers : banquiers, ingénieurs, financiers, inspecteurs des impôts, huissiers, vendeurs, policiers, comptables … : vous pouvez porter vos aspirations et votre bienveillance avec vous, ou que vous soyez.

Votre âme divine peut se faire entendre juste avec de petits détails tel un sourire, un regard aimable, un instant d’écoute.


Ainsi, comme des gouttelettes qui se déploient par millions et portent un message de douceur et d’amour , les pensées positives se répandent et changent le monde.


C’est l’histoire du centième singe, vous savez…


Nous avons besoin les uns des autres, dans toute nos diversités.

.

Soyons fiers et heureux de toutes nos facettes. Il n’est pas nécessaire de se transformer en moine itinérant et pauvre pour porter l’amour et la bienveillance. Ramenons l’amour, la conscience et le divin dans nos actes, nos emplois, notre quotidien.


Réussissons pleinement notre incarnation dans sa matérialité divine et réunissons toutes les parts de nous même.





#Réussirsonincarnation

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square